Des témoignages de Membres

Eric C.

Les expériences et conseils des personnes en rémission sont précieux. 
Le dialogue et la convivialité sont facilités par la taille humaine des groupes appelés cellules. 
Je suis reboosté à chaque fois !

Florence L.

Quand Fanfan m’a parlé du Fight Club Cancer, cela m'est apparu comme une évidence, une résonance positive au combat que je mène.
J’ai découvert une forme de rencontre et d’échange bienveillante et différenciante. Une bulle de dialogue, d’écoute et de partage conviviale, enrichissante, où se mêle une superbe pluralité de personnalités, d’expériences et de forces.
Le FCC, ses vétérans et ses combattants portent et m’apportent un véritable soutien qui s’inscrit dans le temps. Merci à Guillaume, Chef d’orchestre et son équipe pour faire vivre cet ensemble :)
Je suis FCC!
 

Philippe M.

À l'hôtel Alba Opéra à Paris, chaque mois, en petits groupe, il y a des femmes et des hommes bienveillants.

Ils aiment ce qu'ils font, pour vous faire passer des moments fraternels et vous rendre heureux.

Des conseils, adresses, expériences vécues, suggestions de loisirs, sont transmis dans la bonne humeur et permette de mieux passer les moments difficiles.

Un maestro orchestre cette initiative, Guillaume...

... sans oublier l'équipe administrative.

...Bravo les artistes ...

Colette C.

La force des vétérans vous aidera dans vos combats

Pierre D.

Avoir un cancer c’est comment en parler et à qui en parler.

Ni le milieu médical, dont je ne remets pas du tout en cause les compétences – je n’oublie pas que c’est grâce à eux que je suis vivant-,

Ni mon environnement familial, ni mes amis  qui m’apportent, leur amour, leur empathie, leur présence,

Ne m’ont donné le courage d’aborder avec eux toutes les répercutions physiques  et psychologiques qu’engendre la maladie : la peur de la récidive, la peur toute simple de la mort, la peur du corps qui s’altère, qui se modifie qui vous trahit. Et la peur presque aussi grande du regard et du jugement des autres.

L’illustration de mes propos :  L’autre jour j’allais voir mon oncologue, qui au regard des examens, devait m’annoncer si oui ou non j’avais un troisième cancer. (et c’est vrai que dans la tête j’avais la lancinante petite musique «  Jamais deux sans trois…jamais deux sans trois.. ! » . Eh bien les premiers que j’ai averti pour venir à mon secours au cas ou… ! Ce sont des membres du fight club et là j’ai compris qu’ils étaient devenus la garde rapprochée de ma vie

Zoe J.

FCC : Force Convivialité Combat, quand le cancer frappe rien n'est plus fort qu'un groupe d'amis ayant la même maladie pour être aidée et aider.

Benoît D.

Quand on m'a parlé du FIGHT CLUB, c'était à l'évidence une réponse à une attente.

Après avoir traversé une période bien difficile mais au bout du compte si riche, je savais que d'une manière ou d'une autre je devais témoigner, partager, aider en donnant de la force et de l'espoir.

Convaincu qu'il faut en parler spontanément et l'ayant fait, le FIGHT CLUB a pour magie la libération de la parole sans tabous. 

Très paradoxalement je souhaite que cette toute jeune association connaisse beaucoup de succès jusqu'à ce que sa raison d'être aie disparu

Christine L.

Le Fight Club permet de se retrouver, tous différents et tous unis par une maladie. Que
c'est bon de pouvoir discuter, partager, écouter ...des personnes qui parlent de tout avec le même langage.
Le Fight Club, un pur moment de plaisir à consommer sans modération !

Fanfan

Une envie de rencontrer, de partager, d’échanger et de se battre ensemble

Jérémy C.

Ma force, c’est nous !

Jo G.

Touchez pas à mon RDV fight club CE soir !
"Tu gères les enfants, purée jambon à gogo si tu veux et tu les couches pour 21 h ".

Mon rouge à lèvres, un ptit coup d'oeil sur ma moumoute (prothèse capillaire de qualité très moyenne) pour la route et me voilà partie comme une gamine à sa soirée copain, copine.
Le fight club, c'est mon moment particulier avec des personnes particulières. On écoute, on se regarde, on se raconte, on se marre et surtout on se sent plus fort. Je me sens plus forte. Forte de l'histoire des autres, de leurs expériences, de leurs conseils, de leurs doutes aussi. Je me sens plus forte par notre histoire commune dans la maladie et je me sens plus forte à la combattre.

Guillaume L.

La richesse du fight club, c'est sa diversité. Nous sommes avant tout une bande d'amis qui ne se seraient jamais rencontrés ailleurs qu'au fight club.

Please reload

"Qui triomphe des autres est fort, qui triomphe de lui-même possède la force » (Lao Tseu, 6ème siècle avant JC)